Différence entre stationnement, surestarie et détention

05.07.2019

Voici une explication des différents frais à l’arrivée

Dans le domaine de la logistique portuaire et du fret conteneurisé, il existe différents frais à destination qu’il est important de bien différencier. C’est le cas des frais de « stationnement », des frais de « surestaries » et des frais de « détentions ». Il s’agit de mots voisins portant très souvent à confusion. Il est nécessaire  d’avoir connaissance de ces frais à l’arrivée et savoir dans quel cas ils sont applicables.

Stationnement : c’est l’opérateur du terminal portuaire qui facture ces frais. Ils concernent l’occupation de l’espace portuaire au-delà du délai de franchise accordé. Les frais s’appliquent puisque les conteneurs qui sont bloqués dans l’enceinte portuaire, occupent l’espace de triage, affectent la productivité portuaire, provoquent la congestion des quais et du port lui-même. Ils sont facturés de façon progressive par jour calendaire de stockage. Plus le conteneur reste longtemps, plus le coût à la journée sera élevé.

Surestaries : c’est la compagnie maritime qui facture ces frais. Cette charge est due et facturée lorsque le client conserve l’équipement de la compagnie maritime au sein du terminal pour une durée plus élevée que la période de franchise négociée. Elle est applicable à tous les conteneurs qui restent dans le terminal pour une durée supérieure à celle définie selon la franchise. Là encore, il est primordial de noter que les comptes s’effectuent en jours calendaires.

Détention : c’est la compagnie maritime qui facture ces frais. Les charges de détention s’appliquent lorsque le client conserve sous sa garde l’équipement (le conteneur) de la compagnie à l’extérieur du terminal portuaire pour une durée plus importante que la franchise négociée. Elles seront facturées jusqu’au retour du conteneur en bon état au terminal ou au parc de conteneurs vides convenu.

 

Exemple concret de la logistique portuaire

La compagnie maritime accorde à un client importateur 4 jours de free time (calendaires) à destination.

Le navire arrive au port du Havre le jeudi 04 mai et le conteneur est VAQ à 23h00. Les démarches administratives ne permettent pas au client de sortir le conteneur du terminal le vendredi 05 Mai 2019. Le BAD est obtenu le lundi 08 mai, soit 4 jours après la VAQ du conteneur. Les 4 jours de free time cessent donc de s’appliquer. Le conteneur est tracté le mardi 09 jusqu’à l’entrepôt pour le dépotage et restitué le jeudi 11.

De ce fait, selon le schéma ci-dessous, les frais applicables sont les suivants :

  • Frais de surestarie : 1 jour (lundi 08). Le client a conservé l’équipement sur le terminal portuaire.
  • Frais de détention : 3 jours (du mardi 09 au jeudi 11). Le client a conservé l’équipement hors du terminal portuaire.

Comprendres les différents frais à l'arrivée

 

Bon à savoir

  • Tous les jours calendaires comptent dans la franchise accordée par la compagnie maritime (jours fériés et weekend inclus) ;
  • Il est nécessaire d’anticiper les démarches documentaires afin de ne pas perdre de temps et risquer d’être facturé des différents frais évoqués précédemment ;
  • Il est primordial d’inclure, dans la négociation du fret maritime avec le transitaire, les jours de free time accordés à l’arrivée car ils peuvent s’avérer importants ;
  • L’établissement d’entrepôt en zone portuaire permet de diminuer fortement voir d’annuler une grande partie des frais expliqués ci-dessus.